• English
  • Français
  • Español

Biographie

José Manuel López López, compositeur

 

La musique de Jose Manuel López López se caractérise par une immédiate séduction alliée à une intériorité, toutes deux issues d’un langage personnel d’une grande modernité inlassablement renouvelée. Sa carrière musicale, a suivi une trajectoire internationale particulière, issue d’un pays très fertile en compositeurs de talent.

Ses compositions embrassent la plupart des genres, du solo et de la musique de chambre ou la musique mixte, jusqu’aux grandes formations. Parmi ses compositions les plus en vue, on peut mentionner Lituus pour quatuor de cuivres et électronique, créé à l’Ircam par les solistes de l’EIC en 1991, le Concerto pour violon et orchestre, créé à Madrid en 1995 par Anne Mercier et l’OCNE sous la direction de Howard Griffiths, Movimientos pour deux pianos et orchestre, créé au Festival Musica de Strasbourg  par l’ONF en 1999 sous la direction de Pascal Rophé, Viento de otoño pour ensemble instrumental crée par Tokyo Sinfonietta au Japon en 2000 sous la direction d’Ichiro Nodaira, El Arte de la Siesta pour accordéon soliste, ensemble et électronique, créé à Nice par Estéban Algora  et Robin Meier au Festival Manca en 2005, Saori pour deux kotos, théorbe, mandoline, harpe et dispositif électronique en temps réel, créé par l'ensemble 2e2m en 2010 à Paris sous la direction de Pierre Roulier, Metro Vox pour 8 voix solistes et électronique, créé à l’amphithéâtre de l’Opéra Bastille de Paris par Solistes XXI en 2011 sous la direction de Rachid Safir, le Concerto pour piano et orchestre créé au Festival de Canarias (Espagne) par Alberto Rosado, et l’Orchestre de Bamberg sous la direction de Jonathan Nott en 2011, Haïkus del mar pour les Percussions de Strasbourg, créé en 2013 au Théâtre Corum  de l’Opéra Berlioz à Montpellier.

 

Après sa formation auprès des musiciens, - début à Madrid où il suit les cours de piano, de composition et de direction d'orchestre, et où il fut l’élève de Luis de Pablo, puis études à l’étranger, Luigi Nono, Franco Donatoni, et Roger Cochini au GMEB de Bourges avant de suivre à Avignon les cours d'analyse et de composition d'Olivier Messiaen et Pierre Boulez -, il a achevé d’élaborer son langage personnel en se confrontant à l’électronique lors d’un cursus de composition et informatique musicale à l’IRCAM où il suit les cours de Tristan Murail, et à l’Université  Paris8 avec Horacio Vaggione. Titulaire également d'un DEA « musique et musicologie du XXe siècle » à l'École des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), il est membre fondateur de Densité 93.

 

 

Il reçoit des commandes des festivals tels que Nuove Sincronie (Milan), Fondation Gulbenkian (Lisbonne), Ensems (Valencia), Radio France, Musica Strasbourg, Cirm Nice, Canarias (Espagne), ainsi que des Ministères de la Culture Espagnol et Français, Art-Zoyd,  et est joué par de grands interprètes tels que l’Orchestre National et ORTVE d’Espagne, Orchestre Philarmonique Ciudad de México , le Deutsches Symphonie Orchestre Berlin. Plural Ensemble, Trío Arbós, Ensemble l’Itinéraire, Arditti Quartet,…

 

En 1996 José Manuel López López a été lauréat de l'Association Française d’Action Artistique (AFFA) pour réaliser un séjour de composition à la Villa Kujoyama à Kyoto (Japon), expérience qui bouleverse inéluctablement sa conception du son et du temps musical. et en 1997 il est lauréat de l'Académie Espagnole de Beaux Arts à Rome. Il a maintes fois représenté l’Espagne à la Tribune Internationale des Compositeurs de l'UNESCO. En 2000, l’Etat Espagnol lui décerne le Prix National de Musique. Il a été nommé durant trois ans Directeur Artistique de l’Auditorio Nacional de Música de Madrid.

Professeur invité en 2004 de la Cátedra Manuel de Falla à Cadiz Espagne, et en 2005 nommé professeur de composition au conservatoire Supérieur de Zaragoza, il est actuellement professeur associé et Directeur de l'Atelier de composition à l'Université Paris VIII, et professeur de composition au Conservatoire Edgard Varèse (CRD de Gennevilliers).

Artiste complet, soucieux de pédagogie et d’échanges, il a suscité des collaborations avec le peintre José Manuel Broto, les videastes Pascal Auger et Francis Naranjo, et le poète Dionisio Cañas. Il mène en autre une grande activité de conférencier, et a en outre été maintes fois compositeur en résidence, comme en Bourgogne (2000/2003), ou en 2011 professeur invité au Mozarteum de Salzbourg et sélectionné comme artiste résident auprès de la Civitella Ranieri Fondation en Umbria (Italie).

La Sacem vient de lui décerner le prix Francis et Mica Salabert 2012 pour sa pièce Metro Vox In memoriam Iannis Xenakis. Et en 2013 l’Académie Française de Beaux Arts vient de lui décerner le prix René Daumesnil.

Ses oeuvres sont publiées par Durand-Salabert-Eschig (Universal Music Publishing Group), Transatlantiques et Lemoine à Paris, Piles (Espagne) et par le compositeur lui même.

 

 

jmanuellopez2@gmail.com

http://brahms.ircam.fr/jose-manuel-lopez-lopez

http://www.josemanuel-lopezlopez.com/